hulkissime…What ?

C’est quoi ce blog sur la course à pied qui s’appelle hulkissime ?

Trouver un nom de blog sur la course à pied qui ne soit pas déjà pris était une gageure. Ensuite, je voulais un titre original qui présente bien le concept que je voulais mettre en avant.

Etre hulkissime, c’est faire de la course à pied pour se transformer, s’améliorer dans sa vie, expérimenter des choses, se défouler, se chercher, se trouver. Se faire plaisir.

Pas de plans d’entrainement dans ce blog, pas de conseils pour trouver la bonne paire de running, pas de concours de celui qui court le plus vite ou qui a la plus grosse médaille. C’est un site où je partage mes sensations, mes expériences, mes questionnements autour de la course à pied.

Un lieu de partage autour de différents sujets sous la forme de billets. Un endroit où la sensation prime sur le temps. Dans un monde tourné vers la performance, il est bon de trouver un espace où le chronomètre ne conditionne pas tout.

Courir est une expérience personnelle, mais qui peut être partagée avec tous. Lorsque je surfe sur l’océan du net à la recherche de sites sur la course à pied, je ne trouve que des sujets qui abordent la technique, la performance ou la nutrition. Rarement sur des aspects émotionnels liés au fait de courir.

Quand je parle de transformation et d’améliorer sa vie, je pense à une forme d’épanouissement. Nous ne sommes pas tous destinés à devenir des coureurs de marathon, voir de semi marathon. Pour certains, un 10 kilomètres sera déjà un sacré Graal. J’aime rencontrer ou voir des coureurs qui se lancent dans le running juste par plaisir. Une personne qui se lance dans une sortie qui ne dure que 20 ou 30 minutes, mérite autant de respect qu’un marathonien. Sa démarche est la bonne.

Pouvant courir fréquemment, et n’ayant pas eu de problèmes physiques définitivement bloquant, j’ai progressé et je participe régulièrement à des Trails ou des semi-marathons. Cependant, je ne veux pas aborder mon sport par le biais d’une planification extrême où je devrais respecter un plan d’entrainement à la lettre durant 8 semaines. Je fais attention à ma régularité, à mon poids, et surtout à mon plaisir.

Nos améliorations sont graduelles, sans savoir forcément jusqu’où nous irons.

Pour certains, le corps impose des limites à la pratique de ce sport. Le surpoids, une malformation, un problème de respiration sont autant de barrières qui peuvent être des motifs pour ne pas courir, malgré la présence d’une envie.

Un coureur devient hulkissime lorsqu’il surmonte ses difficultés à la quête du plaisir, en mouillant son maillot sur le bitume ou le long d’un sentier.

Devenons hulkissime.

Hulkissime

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s